Mon petit-fils m’a sauvée de la déprime

Cogedim Club > Grand-Parent et Résident > La vie en résidence > Les témoignages > Mon petit-fils m’a sauvé de la déprime

Mes petits-enfants, ce sont le soleil de ma vieillesse. Ils sont grands maintenant mais comme nous avons noué des liens très forts depuis qu’ils sont nés, notre relation est restée presque fusionnelle. En plus, depuis que je me suis installée en résidence service senior, pour moi c’est facile de les recevoir. Je leur fais un bon petit plat et ils me racontent leurs petites histoires.

 

Mon changement de vie s’est très bien passé. Toute la famille est venue m’aider pour m’installer mais quelques semaines après, malgré les bons soins prodigués par les équipes de la résidence, j’ai senti un grand vide en moi. Je n’arrivais plus à me réjouir des visites de mes enfants et petits-enfants, rien ne me faisait plus plaisir. Je crois que je déprimais.

 

Un jour, n’y tenant plus, moi qui suis plutôt la grand-mère qui écoute les petits bobos de chacun, j’en ai parlé à mon petit-fils. Il était étonné car il n’avait rien remarqué de suspect lors de ses visites. Et il a été parfait. Il m’a fait parler, en me demandant ce que j’aimais faire. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai tout de suite dit « écouter de la musique ». Je me suis alors rendue compte au fil de la conversation que je n’avais pas écouté de musique depuis que je m’étais installée dans ma résidence. Pas une seule fois. Et pour cause, mon transistor, comme je l’appelle, s’était cassé dans mon déménagement. Comme je n’ai rien trouvé de mieux pour le remplacer, j’ai laissé tomber.

 

Mon petit-fils, qui est très bricoleur et qui aime me rendre service, m’a demandé de lui montrer mon transistor cassé. Il m’a dit « je vais voir ce que je peux faire pour toi. ». Je n’avais pas bon espoir car mon fils m’avait dit qu’il était fichu.

 

Deux jours après, mon petit-fils est revenu triomphant avec mon transistor qui était ressuscité ! Il a poussé le bouton, et là j’ai retrouvé le son familier qui m’a accompagné pendant tant d’années. Dans ma cuisine, dans ma chambre, en vacances. C’est ça qui me manquait pour que je me sente vraiment chez moi.

 

Depuis, j’écoute mes émissions préférée. Le jingle de ma radio favorite me rappelle tous mes bons souvenir. Mon moral est revenu et je peux désormais profiter de ma famille et de la douce vie que m’offre ma résidence. Et tout ça, grâce à mon petit-fils !

 

Ninon, 77 ans

Consulter d'autres témoignages

Image pour background

Joseph, 81 ans

Mon arrière petite-fille a révélé en moi un nouveau talent

Lire le témoignage
Image pour background

Zita, 87 ans

Ma petite fille m’a fait un beau cadeau

Lire le témoignage
Image pour background

Bruno, 54 ans

Le jour où j’ai vu mes parents rajeunir

Lire le témoignage
Image pour background

Sophie, 79 ans

Le dernier premier jour du reste de ma vie…

Lire le témoignage

Configuration des cookies

Ce site internet utilise des cookies.
En savoir plus

Cookies nécessaires

Des cookies techniques sont présents pour faciliter l’utilisation du Site en activant des fonctions de base comme la navigation de page et l’accès aux zones sécurisées du Site.

Cookies analytics

Les Cookies Analytics (ou de mesures d’audience) aident à comprendre comment les utilisateurs interagissent avec le Site, à connaître l'utilisation et les performances du Site, à établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d'utilisation de divers éléments aux fins d'améliorer l'intérêt et l'ergonomie de nos services.

Cookies marketing

Les Cookies Marketing sont émis et utilisés par des partenaires tiers pour recueillir des informations de navigation sur notre site et effectuer ensuite au travers de leurs sites web, de l’affichage de contenus publicitaires pertinents et susceptibles de correspondre à vos centres d’intérêt. L’émission et l’utilisation des cookies par ces tiers sont soumises aux politiques de protection de la vie privée de ces tiers partenaires.