Les belles rencontres des résidences

Cogedim Club > Grand-Parent et Résident > La vie en résidence > Les témoignages > Les belles rencontres des résidences

Vivre en résidence services, c’est avant tout une affaire de rencontres. Nous avons discuté avec des résidents qui nous ont raconté leur plus belle rencontre en résidence, et l’impact qu’elle avait eu sur leur vie.

Les raisons pour déménager en résidence services sont nombreuses :  gain de confort, gain de sécurité, activités, proximité avec la ville … Mais si les raisons peuvent varier, il y en a une qui est constante : tous les résidents souhaitent conserver, voire acquérir du lien social.

Une rencontre amicale

“Quand j’ai pris la décision de m’installer en résidence, j’avais surtout besoin de retrouver de la vie. J’habitais seule et la solitude me pesait !

J’ai tout de suite senti les effets de mes nouvelles amitiés : ma joie de vivre est revenue très rapidement. L’arrivée de Juliette a bouleversé mon quotidien.”

Martine, 81 ans, résidente à Carré Auguste Blanche

De nouvelles voisines

Juliette, c’est une autre résidente, avec laquelle Martine a noué un lien presque instantané :

“Nous avons des vies similaires, et dès nos premières conversations, nous avons eu un coup de foudre amical. Nous sommes devenues si proches que nous avons demandé à changer d’appartement, pour devenir voisines !”.

Juliette, 77 ans, résidente à Carré Auguste Blanche

Je découvre Carré Auguste Blanche

Une rencontre amoureuse

Gérard, 76 ans, a emménagé en résidence services il y a 4 ans.

“Après avoir perdu ma femme, j’ai connu quelques années de solitude. J’ai finalement emménagé en résidence services avec l’envie de me faire des amis…

Je n’avais jamais imaginé retomber amoureux !”

 

C’était sans compter sur sa rencontre avec Monique, qui est arrivée il y a deux ans.

“Au début, je le trouvais vraiment désagréable et sarcastique. On ne s’est pas parlé pendant un an ! Puis, juste avant le covid, on a commencé à sympathiser. Pendant le premier confinement, on a échangé par mail, beaucoup, et c’est en juin dernier que nous nous sommes rendus à l’évidence…”, raconte Monique avec émotion.

 

Depuis, le couple projette d’emménager ensemble, car avec les restrictions, ils ne peuvent pas se voir autant qu’ils le voudraient

“J’ai l’impression d’être ado à nouveau, comme quand je n’avais pas le droit de sortir le soir !”, plaisante Gérard.

Gérard & Monique, résidents au Domaine du Phare

Je découvre le Domaine du Phare

Des effets visibles

Les familles et le personnel des résidences sont formels : les effets de cette vie sociale active et épanouie sur les résidents sont visibles.

 

Ils retrouvent une joie de vivre quand ils s’installent ici. C’est génial de les voir se rencontrer, rire ensemble, et parfois se chamailler, comme des enfants”, s’amuse Céline, qui travaille en résidence.

 

Depuis que ma mère habite dans sa résidence, c’est fou ce qu’elle a changé ! J’ai retrouvé ma maman, comme dans sa jeunesse. Elle fait à nouveau des blagues et a recommencé à nous raconter des histoires, comme avant.”, explique Martin, dont la maman, Marie, a emménagé en résidence il y a 3 ans.

 

De nombreuses études scientifiques viennent appuyer les faits rapportés en résidences : le lien social aurait bel et bien un impact sur la santé, aussi bien physique que mentale.

Une raison de plus pour envisager un emménagement en résidence services ?

Le programme Grand-Parent & Résident

 

Nous valorisons l’esprit Maison de famille à travers notre programme Grand-Parent & Résident présent dans chacune de nos résidences services seniors. L’échange, la transmission, la joie et la bienveillance en sont une priorité !

Je découvre