Quelles activités à temps partiel exercer une fois à la retraite ?

Cogedim Club > Actualités > Bien vivre et bien vieillir > Le bien-être des seniors > Quelles activités à temps partiel exercer une fois à la retraite ?

30.07

2019

Quelles activités à temps partiel exercer une fois à la retraite ?


Conserver une activité pour maintenir son équilibre de vie

Prendre sa retraite est une étape majeure de la vie qui peut s’avérer délicate. Surtout quand on se sent encore en forme et que l’on ne souhaite pas s’arrêter. La crainte de l’ennui, la peur du vide de l’emploi du temps, l’entrée dans le troisième âge, autant de choses qui peuvent inquiéter. Pourtant, de plus en plus de retraités optent pour des temps partiels afin de conserver une activité. Alors, comment choisir son activité à temps partiel quand on est à la retraite ?

Quelques chiffres sur l’activité des seniors

Si le temps partiel passe plutôt pour un complément de salaire ou pour un travail subi chez les plus jeunes, il est en revanche plébiscité chez les seniors. Cela dit, il faut tout de même distinguer. En effet, si 23% des seniors travaillent à temps partiel, il s’agit ici des travailleurs seniors, pour qui la réduction du temps de travail n’est majoritairement pas choisie. Elle résulte soit d’une diminution imposée du temps de travail soit d’une demande liée à des problèmes de santé. D’où une certaine précarité…

 

Mais pour les retraités, il en va autrement. Nombreux sont les plus de 64 ans à opter pour des activités à temps partiel. Quelques conditions sont toutefois à remplir. Ainsi, si vous souhaitez exercer une activité à temps partiel une fois retraité, le revenu de celle-ci ajouté à votre retraite ne doit pas dépasser le montant de votre dernier salaire. Reste à savoir comment faire.

 

Une demande de plus en plus conséquente

De nombreux sites aujourd’hui permettent aux seniors de trouver une activité à temps partiel. Les raisons sont simples : la plupart des personnes qui prennent leur retraite entre 60 et 65 ans sont encore en forme et ne souhaitent pas se retirer complètement de la vie active. D’où une recherche de plus en plus fréquente de petits jobs et autres activités non chronophages. Ce qui va en revanche changer, c’est le type d’emploi recherché.

 

Ainsi, on s’oriente davantage vers des activités liées au service : la garde d’enfants par exemple, surtout les enfants en bas-âge. D’autres préféreront des activités de bricolage ou de jardinage, notamment les anciens professionnels de la branche. Les activités les plus demandées sont aussi liées à la relation humaine qu’elles permettent. Ainsi, faire un peu de bricolage chez une famille peut aussi permettre d’échanger et de faire des rencontres.

 

Combattre l’isolement

Les seniors ont quasiment toujours été intégrés aux communautés humaines, jouant souvent un rôle central. Mais, plus récemment, c’est surtout leur capacité à transmettre leurs savoirs et leur expérience qui était fondamentale. En revanche, nos sociétés modernes tendent à produire davantage d’isolement : divorces, sortie de la vie active, voire isolement géographique dû aux changements de postes plus fréquents… Reprendre une activité à temps partiel quand on est à la retraite est aussi un excellent moyen de rester actif et de profiter de sa forme.

 

C’est aussi et surtout une activité dont on reste le maître. On est plus libre d’organiser son emploi du temps mais aussi de choisir ses interventions. Ce gain de flexibilité n’est pas négligeable surtout à un âge où on n’a plus envie d’être à la solde de quiconque. Ce peut même être l’occasion de reprendre ses études. Ainsi, le candidat le plus âgé de l’histoire du baccalauréat s’est présenté à 91 ans mais souhaite conserver son anonymat. Loin d’être le dernier âge, le troisième âge tend à s’affirmer de plus en plus comme un espace de possibilités nouvelles et il est donc bien normal que certains souhaitent ainsi rester actifs.

 

 

Sources :

https://www.digischool.fr/lycee/bac/les-records-du-bac-en-france-depuis-1808-29151.html
https://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/idees-business/un-site-d-offres-d-emplois-pour-les-retraites_1526715.html
https://www.emploisenior.net/
https://www.previssima.fr/actualite/les-seniors-en-activite-plus-de-temps-partiel-et-des-arrets-maladie-plus-longs.html
https://www.emploisenior.net/

Découvrez d'autres articles du blog "Bien vivre et bien vieillir"

20.06

2022

Le bien-être des seniors


Les bienfaits de la musique chez les seniors

Depuis la nuit des temps, la musique nous accompagne et rythme les moments du quotidien. Elle est intergénérationnelle, nous avons tous une musique préférée, qui nous vient en tête et que l’on fredonne sous la douche ou lorsqu’on l’entend passer à la radio…

8.04

2022

Bien vivre et bien vieillir


Garder la forme en résidences services seniors

Comment adapter son activité physique en prenant en compte l’avancée en âge et les maux de la vieillesse ? Comment éviter l’apparition de certaines maladies articulaires ? Chez Cogedim Club, nos résidents ont la possibilité de faire au quotidien des activités pour garder la forme.

25.02

2022

Bien vivre et bien vieillir


Les réseaux sociaux, un lieu de partage

Facebook, un réseau social connu de toutes et de tous. C’est sur ce réseau social que l’on partage nos plus belles photos de vacances, nos plus beaux souvenirs et nos histoires de vie. Facebook nous sert aussi à communiquer avec les personnes qui nous sont chères et qui sont loin de nous. On peut les voir à travers notre écran, comme si l’on était réunis. Mais ce lundi 28 février se tient la Journée Mondiale sans Facebook, initiée par Facebook en personne ! En effet, le réseau social a voulu montrer par cette démarche qu’il n’y a pas que les réseaux sociaux dans la vie et que le meilleur moyen de garder le contact avec ses proches est de les voir le plus souvent possible !